13/09/2007

Osu !

Osu

    Au Japon, les seules personnes qui utilisent "Osu" sont généralement les équipes sportives des lycées et des universités et la plupart des écoles de Karaté.

Dans la plupart des entreprises, vous entendrez également "Osu", mais ceci constitue une façon de dire "Ohayo Gozaimasu" (bonjour) pour les personnes les plus paresseuses. Utilisé dans le Kyokushin de Masutatsu Oyama et les écoles qui en sont issues (Seidokan, Shihaishinkaï,…) et aussi dans le style d'Aïkido « Yoshinkan » de Gozo Shioda par exemple qui sont des écoles réputées pour leurs entraînements extrêmement durs en Budo, le «OSU !» a une toute autre signification ! C’est la contraction d’ « Oshi Shinobu »

En effet si vous regardez le mot "Osu" écrit sous sa forme chinoise d'origine, il est composé de deux caractères. Le premier caractère est "Oshi", dont la définition est "Pousser". Le second caractère est "Nin" dont la définition est "Shinobu", qui signifie endurer, persévérer, supporter. En les rassemblant, vous obtenez: se pousser à endurer tous les moments durs dans l'entraînement ou dans la vie de tous les jours.

Dans le Budo, il est également utilisé comme un remerciement ou une réponse comprenant l'idée de la volonté de suivre un professeur en particulier ou une méthode d'entraînement.

L'aspect le plus important du mot "Osu" est que nous ne devons pas, de par la répétition de son utilisation exagérée et dépourvue de sentiments, le vider de son sens qui nous rappelle de toujours nous entraîner aussi dur que possible. Il doit venir de nos cœurs et avoir un sens réel. Sans aucun doute, rien ne peut donner une image plus fausse du Kyokushin qu'une personne affirmant qu'elle le pratique mais dont le "Osu" n'a pas de conviction ni d'esprit.

Enfin, je ne suis pas vraiment d'accord avec certains "faux puristes" qui voudraient que nous abusions justement de ce "OSU" jusqu'en dehors de nos Dojo. Je préfère personellement la discrétion (même si je reconnais qu'il m'arrive de l'utiliser volontairement en présence d'un Maître sans penser à l'endroit où nous sommes ) car ce principe bien ancré grâce un engagement total durant nos entraînements ne nous empêche pas de toujours donner le meilleur de nous mêmes aussi dans la vie de tous les jours sans devoir inquiéter notre entourage. ;-)

Pour résumer, ce salut martial est une marque de respect, de remerciement, d'acquiescement vis-à-vis de son partenaire, de son maître et professeurs. Mais c'est aussi un signe de détermination et de persévérance qui doit être présent à l'esprit du pratiquant à chaque fois qu'il prononce le mot "Osu".

J'ajouterai une dernière remarque : dans la tradition sociale japonaise, "OSU !" prononcé avec la détermination qui devrait caractériser tout adepte du Kyokushin,  a une connotation péjorative, car c'est un mot principalement utilisé au sein des milieux mafieux par les Yakuzas comme marque de respect vis à vis de leurs Sempaï. Un conceil, évitez de vous la "péter" en vous y essayant lors d'un voyage au pays du soleil levant...

Adaptation par Sempaï P. BARRA d'un texte original de Robert Mustard Sensei, (6ème Dan d'Aïkido Yoshinkan.) traduit de l'anglais par Sempaï Lionel Welsch

11:57 Écrit par Sempaï Patrick "MAX" Barra dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.