29/04/2008

National training camp – Herentals – 25-26-27 Avril 2008 .


National training camp Netepark – Herentals – 25-26-27 Avril 2008 .
 

 

Ce vendredi 25 avril, nous sommes partis à 8 du club Universitaire de Namur: Ahmed, Antonio, Damien, David, Gérald, Jordan, Sophie et Sempaï Barra (16% des stagiaires présents au stage) pour rejoindre Herentals.

 

Routes encombrées, déviations,…Tous les clubs sont à la même enseigne. Nous arrivons après presque deux heures de route pour le check-in. Sacs dans les chambres, on enfile no Dogi et place au Kyokushin !

20h, 2h d’entraînement dirigé par Shihan Van Elten, débordant d’énergie et de souplesse derrière ses 68 ans. Impressionnant. Quelques séries chères à notre style pour une bonne mise en jambe et voilà notre premier Dogi trempé.


 B1-Tr Groupe hall


22h30 nos estomacs crient famine et rien de prévu au programme. Incroyable !  

Malgré l’heure tardive nous allons au centre d’Herentals déjà endormi mais grâce à l’intervention d’Antonio, en Grec s’il vous plait, nous sommes accueillis dans une sympathique taverne grecque, qui nous régale de quelques spécialités.

 

Samedi 06h45 -7h45 Footing. Le plat pays nous change de Namur et sa citadelle ;-)


B1-Cross


10h00-12h00 :les 10 kumite Kyokushin et concentration pour enchaîner quelques Kihon et Idogeiko dirigés par shihan Van Elten et senseï Van Kessel.

Le temps semble être avec nous. Ce serait dommage de ne pas profiter du superbe domaine du centre Bloso (Adeps) Dès l’après midi tous les cours se déroulent à l’extérieur.


 B1-Salut ext


Le dernier entraînement de la journée permet un bon festin aux « brûlots » (petite mouche microscopique dons la piqûre douloureuse donne la sensation de brûlure) qui redoublent d’appétit durant un Mokuso long, très long…

 

Dimanche 6h45 - C’est reparti pour un petit footing vivifiant encadré par senseï Van Kessel. Sadique mais plein d’humour, il teste les limites des stagiaires avec quelques postures dont il semble avoir déjà bien expérimenter les effets sur d’autres que nous.

A Namur, il y en a un autre de sadique à l’humour discuté ;-) Tout le monde tient bon, question d’habitude.

 

Solidaires et unisMort de rire aucun des élèves de Namur n’a pris son Bo (long bâton). Nous sommes bien les seuls Motus .

No mais sans blague, nous avons été oubliés lors de l’inscription et l’info ne nous est pas parvenue. Grâce à cela, nous avons droit à un cours particulier avec Senseï Gaddum et sempaï  Michael Biskos.


 B1-Gad-Nam1


Que du bonheur.

Les bunkaï présentés par cet expert du real fight (…)qu’est Senseï Gaddum, unique en son genre, investi même…, sont d’une rare efficacité. Oyama ne divulguait ses « specials technics » qu’à quelques instructeurs privilégiés qui subissaient aussi de sacrées séances à frappes réelles et sans aucune restriction. Grâce à son caractère bien trempé, il a pu suivre cet enseignement durant son année passée comme Uchi Dechi auprès d’Oyama. « …Sosaï Oyama faisait sortir tout le monde et ne gardait que quelques un d’entre nous. Il refermait la porte du Dojo, il n’était plus question de ressortir. Sosaï enchaînait ses techniques très dures sans aucune retenue, on ne savait jamais ce que nous allions prendre dans la gueule ou ailleurs… Tu bloques, tu esquives sinon c’est une praline dans ta gueule. C’est simple non ?!... »


B1-Gad-2


B1-Gad-3


B1-Gad-4

 

Avec plus retenue cependant, nous avons eu droit en comité restreint à quelques bunkaï et chaque fois 3 niveaux d’application. Niv 1 = Frappe éclair et puissante de dissuasion. Niv2: Mise hors de combat (KO), Niv 3: Snipper technics (…)  Un des moments fort de se stage.


  
 B1-Bo-gr


Après avoir emprunté de beaux « Bo » à nos potes avisés, nous suivons le cours dirigé par sempaï Van Kessel. Elle maîtrise parfaitement la technique du Bâton long. (Attentifs, certains d’entre nous restent rêveurs…) Nous revoyons ou apprenons pour certains le Bo No Kata.


 

B1-Bo1


 

Un des nouveaux katas du programme international IKO1 avec les Tekki Shodan et Nidan, Le Dassaï Daï  revus la veille avec senseï Annemans.


 

Dimanche après midi-  Sempaï Michael Biskos prend le relais pour un training kumite vraiment intéressant et bien mené. Travail d’esquive, de blocage,…et de contre. Enchaînement de tous niveaux. De bon Jyu kumite pour se chauffer un peu pour la suite.

 

Dimanche 16h45, les candidats pour les passages de grades nous rejoignent dans la « morne plaine » après leur examen écrit, le tameshiwari (casse), et l’examen techniques. 

C’est l’heure de l’ultime vérité. L’épreuve des Jiu kumité. Du 10ème au 1er Dan, une bonne quinzaine de candidats s’alignent pour le premier combat des 5 à 20 qui vont suivre suivant le grade.



 B1-kumite 2


Dans l’ensemble (cfr illustrations) tous se sont dépassés et on résisté avec un excellent spirit, aux plus aguerris d’entre nous. Dans l'ensemble car des karatekas bien plus méritants et vraiment préparés n'ont pas eu l'occasion de présenter leur examen contrairement à un candidat qui de l'avis général n'avait pas sa place... 

J'espère que certains réagiront pour faire valoir le vrai mérite d'un Shodan Kyokushin   


B1-kumite 1

Une remarque spéciale et nos félicitation à Sophie qui, avec ses 40kg n’a pas hésité à se frotter à des gabarits jusqu’à 2x plus lourds qu’elle. Des candidats qui pensaient se reposer un peu mais qui ont vite déchantés, surpris par son agilité et la puissance de ses poings. De vraies grosses piqûres!  Les cadres du stage n’en revenaient pas.


B1-kumite 3


 

Le bilan du stage est excellent.

Au total plus de 17h d’activités parfaitement encadrées, une ambiance conviviale, un cadre superbe, une restauration équilibrée, des cuisines d’une propreté et d’un ordre exemplaire, il faut le souligner. Des chambres tout confort.

Bref, nous serons présents au prochain rendez-vous.  

Osu !

Sempaï Patrick Barra

A lire prochainement: Dans les coulisses de Nete Park 2008.

17:58 Écrit par Sempaï Patrick "MAX" Barra dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.